Des poules pour réduire les déchets

 

Le Siredom organise chaque année une opération de distribution de 2 poules et un poulailler à 100 foyers volontaires du territoire. Cette opération permet aux adoptants de participer à une action en faveur de la prévention des déchets et de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

La poule, le régime minceur des poubelles

 

En effet, une partie de l’alimentation des poules peut être composée de restes de cuisine : fruits, légumes, épluchures, trognons, pain, pâtes, riz, etc.

Sur une année, ce sont près de 150 kg par poule de déchets alimentaires qui sont détournés des
ordures ménagères.
Avec 2 poules, votre poubelle se mettra au régime et vous pourrez profiter d’œufs frais une bonne partie de l’année.

 

Les poules sont avant tout des animaux

 

Mais attention, les poules ne sont pas des poubelles de table ! Elles ne mangent pas que les restes alimentaires et doivent associer à ce régime un mélange de céréales à base de blé et maïs concassé et bien sûr de l’eau à volonté.

 

Ce sont aussi des animaux qui nécessitent de l’attention : au-delà d’une bonne alimentation, la disposition, l’aménagement et l’entretien régulier du poulailler sont importants. Un espace suffisant et propre autour du poulailler est indispensable. Et pour leur santé, l’administration d’un vermifuge 1 à 2 fois par an est recommandée*.

Enfin, les poules ont des prédateurs : chiens, fouines, belettes, etc. Il faut veiller à les protéger (installer un enclos, fermer le poulailler la nuit)

1 poule peut manger 150 kg de déchets
alimentaires par an

 

 

 

 

 

 

*Tous les conseils pratiques pour nourrir et entretenir les poules,

 bien disposer et entretenir le poulailler sont à découvrir dans le
 guide pratique

 

> Téléchargez le guide pratique

   

Découvrir les témoignages des adoptants de la 1ère opération