Projet d'Ilot de biodiversité à Viry-Châtillon : 3 questions à Jérôme Bérenger


Dans quelles perspectives s’inscrit le projet d’ilot de biodiversité sur votre commune ?

 

La commune de Viry-Châtillon est dans une démarche de développement durable à différents niveaux : sur les deux années qui viennent nous allons travailler sur les équipements sportifs avec notamment l’installation d’éclairage LED, nous sommes inscrits dans le dispositif de l’Etat « Territoire à énergie positive » et nous nous portons candidats à chaque fois que cela est possible dans les actions de développement durable avec différents organismes.

Dans le cadre du Siredom, nous nous sommes donc engagés dans ce projet d’ilots de biodiversité qui verra le jour sur une parcelle magnifique. C’est une prairie à flanc de coteau en plein centre-ville qui est actuellement cachée aux yeux du public par un mur. Les habitants n’ont pas encore connaissance du potentiel de cet espace.

 

De gauche à droite : M. Bérenger et Mme Gravis élus du Siredom et M. Herrouin responsable du Service Environnement et Développement Durable sur l'ilot de biodiversité de Saclas. 

Quelle est la démarche poursuivie avec la création de cet ilot ?

 

Il y a deux aspects importants : il s’agit en premier lieu de créer un espace naturel de biodiversité dont l’entretien sera effectué dans le respect de l’environnement. C’est à dire sans aucun outil mécanique, mais via la faune qui y sera implantée.

 

D’autre part, nous souhaitons ouvrir cet espace au public et y mener des actions pédagogiques. Découvrir ce lieu en famille sera l’occasion de se sentir comme à la campagne, dans un cadre de convivialité, de détente et de découverte. Pour l’aspect pédagogique, nous souhaitons mener des actions avec les enseignants et les écoles autour de la connaissance de la faune et de la flore. C’est un sujet qui sera probablement évoqué en conseil municipal des enfants pour voir comment aborder la question. Tout cela se mettra en place quand nous aurons les plans, que nous cernerons plus précisément comment le lieu peut être aménagé, dans quels délais et quels types d’animaux y trouveront leur place.

 

Le Siredom a créé plusieurs ilots de biodiversité comme à Ittevile, Saclas ou Vert-le-Grand et plusieurs autres sont en projet. Comment percevez-vous cette initiative ?

 

Il faut reconnaître que les communes sont dans une période de disette financière, les concours de l’Etat étant en baisse importante depuis 3 ans. C’est donc une opportunité pour les communes qui, grâce au Siredom, peuvent mener des actions dans le sens du développement durable sans répercussion sur leur budget. C’est aussi un aspect important.