Traiter et valoriser les déchets sur un même site

 

Le SIREDOM s’est fixé une stratégie durable de traitement des déchets afin de répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement, notamment sur la valorisation des déchets. Pour cela, il investit dans des installations performantes comme le Centre Intégré de Traitement des Déchets de Vert-le-Grand et diversifie ses modes de valorisation en fonction de la composition des déchets.

 

Le Centre Intégré de Traitement des Déchets (CITD) de Vert-le-Grand en Essonne réunit sur un même site un ensemble de solutions performantes et innovantes pour le traitement des déchets dans le respect de l'environnement.

 

Il comprend :

Une unité de valorisation énergétique

Les ordures ménagères résiduelles sont traitées par incinération et la chaleur ainsi récupérée produit de l’énergie sous forme d’électricité : 110 456 MWh en 2013, soit l’équivalent de la production d’électricité produite par une ville de 40 000 habitants.

En savoir plus

 
     

Une plateforme de maturation des mâchefers

Le centre de maturation des mâchefers du CITD de Vert-le-Grand a une capacité de production de 40 000 tonnes valorisables. Les mâchefers et ferrailles issus de l'incinération sont valorisés en sortie sur cette plateforme.

 
     

Un centre de tri

D'une capacié de traitement de 43 000 tonnes/an, le centre de tri  de Vert-le Grand réceptionne tous les déchets des conteneurs de collecte sélective. 9 catégories de matériaux sont triés. Les papiers, bouteilles en plastiques, briques alimentaires, boîtes de conserve… rejoignent la chaîne du centre de tri pour être littéralement " passés au crible ".

En savoir plus

 

     

Une plateforme de transfert du verre

 

 

Le verre collecté est acheminé sur une plate-forme de stockage
à Vert-le-Grand où il fait l’objet d’un premier contrôle visuel. Puis, il est acheminé vers un centre de traitement où il subit différentes transformations et l'usine verrière où le calcin donne naissance à de nouvelles bouteilles.

 

 

Le CITD a été conçu autour d'un impératif majeur : le respect de l'environnement. Aussi, le traitement des fumées s'effectue par un système de type semi-humide extrêmement efficace. Il présente des normes de rejet très inférieures aux normes les plus sévères en Europe.

 

Les cendres et les résidus ultimes (30 kg par tonne) sont envoyés en centre de stockage de classe I.

Les ordures ménagères sont stockées dans des fosses étanches et maintenues en dépression annihilant toute odeur.

L'eau circule en circuit fermé. Il n'y a aucun rejet liquide dans le milieu naturel.

 

L'intégration dans le paysage a été aussi particulièrement travaillée.

 

 

 

         
Le CITD
 
Une chaîne de tri
 
Un four d'incinération