L'écosite Sud Essonne

L'Ecosite Sud-Essonne à Etampes est un centre de transfert des déchets ménagers permettant de regrouper les déchets issus de la collecte des communes du sud du département de l’Essonne, avant leur acheminement vers le centre de traitement. Cet équipement répond à l’exigence portée par la loi de 1992 de limiter en distance et en volume le transport des déchets.

 

Les bennes collectant les déchets ménagers viennent vider quotidiennement leur contenu. Celui-ci est ensuite reconditionné dans des gros porteurs et acheminé vers le centre dédié au traitement des déchets du SIREDOM, le CITD de Vert-le-Grand. Les ordures ménagères sont ensuite incinérées et les emballages triés afin d’assurer leur recyclage.

 

En réduisant le volume des déchets transportés et le nombre de trajets effectués entre le sud du territoire du SIREDOM et son centre de traitement, cette plateforme contribue ainsi à limiter les nuisances liées au transport, les coûts associés et permet donc réduire la consommation d’énergie fossile non renouvelable.

Elle réunit sur un même lieu :

 

Un quai de transfert des ordures ménagères

En 2013, l’Écosite Sud Essonne a permis de transférer plus de 17 700 tonnes d’ordures ménagères résiduelles (OMR).

 

 
     

Une plateforme de transfert des collectes sélectives

En ce qui concerne la collecte sélective, c'est 4 100 tonnes qui ont été transférées en 2013.

 

 

     

Une plateforme de tri des déchets des services techniques

Après signature d'une convention avec le SIREDOM, les déchets des services techniques peuvent être apportés sur le site pour être triés dans les bennes mises à disposition : gravats, tout-venant incinérable et enfouissable, DEEE, ferraille ...

 

 

 

De plus, une déchèterie accollée à l'Ecosite Sud Essonne accueille particuliers et professionnels.


Enfin, dans le cadre de l’appel à projet lancé par le SIREDOM, l’activité de valorisation des emballages collectés auprès des secteurs de l’industrie et du bâtiment par la société Triadis s’est développée sur l’Écosite.